Passion voyage

Menu

La thérapie par le voyage

S’enrichir et s’épanouir en même temps c’est possible ! Le meilleur moyen d’y arriver c’est de voyager.

Josef Schovanec, docteur en philosophie, nous livre les clefs de son travail sur lui-même pour gérer son autisme. Il appelle cela « La thérapie par le voyage ».

  • La thérapie par le voyage
    Cette vidéo a été filmée à Paris au Théâtre du Châtelet le 5 octobre 2014 dans le cadre des fameuses conférences TED.

« Le voyage est un long apprentissage. »

Un voyage au sens aventurier du terme est une expérience inoubliable tant il nous offre la possibilité de découvrir de nouvelles cultures, de nouveaux paysages et maintes choses encore. La mémoire est d’autant plus efficace lorsqu’elle est associée à un souvenir sortant de l’ordinaire (de notre quotidien). Confucius disait « une image vaut mille mots » par juxtaposition on peut dire qu’un voyage vaut mille livres.

« Le voyage est la pour nous transformer. »

Selon Josef Schovanec, un véritable voyage n’est pas une longue période de repos au soleil dans un hôtel club. Les réels bienfaits du voyage ne se trouvent pas dans les lieux communs. Effectivement, le fait de pouvoir manger ou boire de l’alcool à volonté allongé au bord de la piscine va vous permettre de prendre une pause et un repos certes mais cela ne va très probablement pas changer votre vie ou votre vision de la vie.

« L’être humain n’est au fond pas fait pour être sédentaire. »
« L’être humain n’est pas fait pour vivre entre quatre murs. »
« L’être humain n’est pas fait pour n’habiter qu’une seule langue. »
« En voyage, libérez vous des illusions mais surtout levez les barrières. »

Le voyage est l’occasion de constater et de pouvoir distinguer sa propre zone de confort.
La zone de confort c’est cet ensemble d’activités ou de comportements dans lesquels nous nous enfermons par habitude ou par peur de perdre des privilèges financiers et matériels.
En restant dans notre zone de confort, nous tentons d’éviter tout risque incontrôlé afin de garantir ce sentiment de «sécurité». Paradoxalement, même en ayant un niveau de confort élevé et une situation stable c’est le fait de rester volontairement dans cette «prison dorée» qui est bien souvent une des principales causes de notre « souffrance et de notre malheur ». L’épanouissement personnel passe toujours par une prise de risque.

« Le voyage ne vaut que s’il porte un risque au cœur de l’être. »

Lorsque l’on décide de voyager quitter son pays pour un pays tout autre, cela nécessite une dose de courage d’audace et surtout d’envie. Mais un tel voyage nous apporte des choses que nous n’aurions jamais pu imaginer. En ce sens, le voyage est une source intarissable d’épanouissement et peut accomplir bien des miracles.

  • Soigner sa dépression en voyageant

Michael Loffler un jeune photographe professionnel était en pleine dépression lorsqu’il a décidé d’entreprendre un tour du monde durant 3 ans. Voici quelques clichés effectués lors de son tour du monde.

Yangshuo (Chine)

michael-loffler-voyage-therapie-yangshuo

Lac Tonlé Sap (Cambodge)

michael-loffler-voyage-therapie-lactonlesap

Mont Kinabalu (Malaisie)

michael-loffler-voyage-therapie-mont-kinabalu

Baie de Maya (Thaïlande)

michael-loffler-voyage-therapie-baie-maya

Catégories:   Actu voyage

Commentaires